FAQ sur l’application et l'entretien des lubrifiants industriels  



Généralement, les manuels des constructeurs d’équipement incluent une recommandation sur les intervalles de changement de l’huile et les autres calendriers d' entretien associés. Nous recommandons également d’utiliser des outils tels que le programme Mobil ServSM Lubricant Analysis pour déterminer si l’huile en cours d’utilisation doit être remplacée ou non. Lisez-en plus au sujet de notre programme Mobil Serv Lubricant Analysis ici, ou prenez contact avec votre distributeur pour obtenir davantage d’informations.



En général, la durée de conservation recommandée pour des huiles et des graisses est de cinq ans, lorsqu’elles sont stockées de façon appropriée dans les récipients scellés d’origine. Cependant, divers facteurs peuvent impacter la durée de conservation recommandée. Vous pouvez trouver une explication détaillée de la durée de conservation ici.

Mélanger différentes graisses, même celles ayant des types d’épaississants similaires, peut parfois entraîner une lubrification inefficace provoquant ainsi l’endommagement des composants lubrifiés. Si cela n’est pas repéré suffisamment tôt, cette situation peut entraîner une défaillance de l’équipement.

Pour obtenir des informations spécifiques, veuillez consulter le sujet technique intitulé « Compatibilité des graisses ».

 


De nombreux roulements d’éléments roulants ont besoin d’être relubrifiés avec de petites quantités de graisse entre les intervalles de rinçage à la graisse. Le mieux est d’utiliser un pistolet à graisse basse pression. Si les joints sont en bon état, la quantité de graisse nécessaire peut être faible et irrégulière.

  1. Vérifiez la quantité de graisse dans le roulement ; retirez la garniture ou le bouchon de graissage pour laisser l’excédent de graisse sortir.
  2. Vérifiez l’absence de fuite excessive au niveau des roulements et des joints.
  3. Appliquez quelques « tirs » de graisse à la fois.

Pour en savoir plus, veuillez consulter le sujet technique intitulé « Regraisser des roulements d’éléments roulants ».

 


Avant d’appliquer une nouvelle graisse, nettoyez soigneusement – ou rincez – le roulement pour enlever la graisse précédente. Ceci permet d’éviter les problèmes d’incompatibilité et assure le fonctionnement optimal de la nouvelle graisse.

Si cette opération ne peut pas être effectuée, vous devez prendre des mesures atténuantes axées sur la quantité de la graisse déplacée restant dans l’application. Par exemple, vous pouvez augmenter la fréquence de lubrification pour effectuer une purge de l’ancienne graisse en temps opportun.

Pour en savoir plus, veuillez consulter le sujet technique intitulé « Compatibilité des graisses ».

 

 


Lorsque les roulements sont sujets à la contamination, une lubrification plus fréquente peut être nécessaire.

La contamination provoquera un fonctionnement inhabituel, tel que des roulements chauds, bruyants, vibrants ou fuyants. Assurez-vous de repérer, signaler et agir si vous observez cela.

Pour en savoir plus, veuillez consulter le sujet technique intitulé « Regraisser des roulements d’éléments roulants ».

 

 


Assurez-vous de nettoyer tout excédent de graisse et la saleté au niveau du roulement et des zones environnantes. L’excédent de graisse et la saleté sur les surfaces externes agissent comme isolant et empêche la dissipation de la chaleur. De plus, l’excédent de graisse sur les surfaces externes et les sols peuvent induire des risques pour la sécurité du personnel

Pour en savoir plus, veuillez consulter le sujet technique intitulé « Regraisser des roulements d’éléments roulants ».

 


Généralement, les fabricants indiquent la quantité de graisse en poids ou en volume. Étalonnez le pistolet à graisse en comptant le nombre de pressions pour atteindre une quantité connue de graisse.

Pour en savoir plus, veuillez consulter le sujet technique intitulé « Guide pour la lubrification de roulements de moteur électrique ».

 

Malheureusement, il n’y a pas qu’une seule réponse, car il existe une longue liste de facteurs qui influencent la fréquence de lubrification.

Généralement, plus le roulement est petit, plus sa vitesse est rapide et plus la fréquence de l’intervalle de lubrification à la graisse est faible. Les roulements plus grands et donc plus lents nécessitent une lubrification plus fréquente.

Des types de roulements différents requièrent des fréquences de lubrification différentes :

  • Roulement radial à billes = intervalle de base
  • Roulement radial à rouleaux cylindriques = 5 fois plus fréquente
  • Roulement de butée à billes ou à rouleaux = 10 fois plus fréquente

Pour en savoir plus, veuillez consulter le sujet technique intitulé « Regraisser des roulements d’éléments roulants ».

 


Pour les roulements équipés d’une garniture et d’un bouchon de vidange, suivez les étapes suivantes :

  1. Retirez le bouchon de vidange inférieur et nettoyez toute trace de graisse durcie.
  2. Essuyez la garniture de graisse jusqu’à ce qu’elle soit propre.
  3. Pompez de la graisse dans la garniture jusqu’à ce que l’ancienne graisse soit purgée et que la nouvelle apparaisse. Cette opération est sûre et pratique. Il est préférable de faire fonctionner la machine pendant la réalisation de cette tâche.
  4. Une fois le bouchon de vidange retiré, laissez la machine tourner à sa température de fonctionnement. Cela permet à la graisse de se propager et de forcer l’expulsion de l’excédent par l’orifice de vidange, soulageant ainsi la pression interne. L’excédent de graisse cessera de se vidanger lorsque la pression normale dans le carter du roulement est atteinte (environ 10 à 30 minutes).
  5. Nettoyez et réinstallez le bouchon de vidange.

Pour en savoir plus, veuillez consulter le sujet technique intitulé « Regraisser des roulements d’éléments roulants ».

Pour les roulements équipés d’une garniture mais pas de bouchon de vidange, suivez les étapes suivantes :

  1. Si l’opération peut être réalisée en toute sécurité, retirez la garniture pendant que l’équipement tourne à sa température de fonctionnement, afin de purger l’excédent de graisse dans les roulements.
  2. Nettoyez et réinstallez la garniture. Pompez une quantité limitée de graisse dans les roulements afin d’éviter la rupture du déflecteur à graisse.
  3. Retirez la garniture et laissez l’équipement tourner pendant plusieurs minutes à sa température de fonctionnement, afin de purger l’excédent de graisse. Si aucune graisse n’est purgée, les roulements étaient très probablement très secs ; il vous faut donc recommencer les étapes 2 et 3 jusqu’à ce que l’excédent de graisse soit purgé.
  4. Réinstallez la garniture de graisse.

Pour en savoir plus, veuillez consulter le sujet technique intitulé « Regraisser des roulements d’éléments roulants ».

Pour les roulements équipés d’une garniture de type limiteur mais pas de bouchon de vidange, suivez les étapes suivantes :

  1. Nettoyez la garniture et pompez de la graisse dans le roulement, jusqu’à ce que la graisse soit enlevée de la garniture de secours.
  2. Si, après un pompage considérable de graisse, vous ne voyez pas de graisse sortir de la garniture de secours, il se peut que la fente de secours soit bouchée. Retirez la garniture de secours et nettoyez la fente de secours ou remplacez-la par une nouvelle garniture. Recommencez l’étape 1 après avoir nettoyé ou remplacé la garniture.
  3. Faites tourner l’équipement à sa température de fonctionnement et vérifiez l’absence d’excédent de graisse au niveau de la garniture de secours.

Pour en savoir plus, veuillez consulter le sujet technique intitulé « Regraisser des roulements d’éléments roulants ».

 

Une quantité insuffisante peut provoquer une défaillance du palier par manque de lubrification. Mais un surplus de graisse peut également entraîner une défaillance du palier ainsi que la migration du lubrifiant vers les enroulements.

Pour en savoir plus, veuillez consulter le sujet technique intitulé « Guide pour la lubrification de roulements de moteur électrique ».

Des températures plus élevées augmentent le taux d’oxydation d’une graisse, lequel double généralement pour chaque hausse de 10 °C (18 °F) au-dessus de 65 °C (150 °F). La graisse s’assouplit à mesure que les températures augmentent et elle peut devenir suffisamment fluide pour fuir au niveau des carters. Le déshuilage et la volatilité augmentent également avec la température.

Par conséquent, un fonctionnement à température élevée requiert une lubrification plus fréquente ; des graisses à haute température ayant la capacité de garder la stabilité structurelle, le déshuilage, la volatilité et l’oxydation sous contrôle peuvent aider à allonger cette fréquence.

Pour en savoir plus, veuillez consulter le sujet technique intitulé « Guide pour la lubrification de roulements de moteur électrique ».

 

L’intervention sur des machines requiert une analyse préalable des risques afin d’identifier les incidents potentiels pendant ou découlant de l’entretien et, par conséquent, de déterminer une séquence sécurisée d’événements et les engrenages de protection requis.

Faites particulièrement attention à l’accumulation de haute pression dans les dispositifs de distribution ou dans le roulement, lors que vous effectuez des opérations de regraissage.

Lors de l’application, commencez par vérifier la quantité de graisse dans le palier, en retirant la garniture ou l’embout graisseur, pour voir si de la graisse s’en échappe. Vérifiez l’absence de fuite excessive au niveau des paliers et des joints.

Pour en savoir plus, veuillez consulter le sujet technique intitulé « Regraisser des roulements d’éléments roulants ».

Oui, dans les conditions suivantes :

  • Si la quantité d’huile est faible, ne couvrant que de petits points sur la surface de la graisse.
  • La graisse absorbe rapidement l’huile dès que vous remuez.

Pour en savoir plus, veuillez consulter le sujet technique intitulé « Ressuage statique de la graisse ».

La quantité de graisse d’un roulement ne doit jamais dépasser les deux tiers, le reste étant réservé à l’espace d’air nécessaire pour assurer un fonctionnement optimal.

Reportez-vous au manuel du constructeur des roulements pour déterminer la quantité exacte de graisse requise.

Stockez vos roulements dans leur emballage d’origine. Les meilleures conditions de stockage pour des roulements sont en position horizontale, dans un endroit sec et dans leur emballage d’origine non ouvert. Ne posez jamais les roulements sur une surface sale.

Faites tourner vos roulements lorsqu’ils sont en stockage. Lorsque les roulements sont graissés, tournez ces roulements scellés et protégés régulièrement afin d’éviter que la graisse ne se dépose sur un côté.

Utilisez les mêmes roulements pour le remplacement. En cas de besoin, contactez votre distributeur de roulements agréé ou le fabricant.

Ne lavez jamais les roulements neufs avant leur installation. Les fabricants de roulements emballent et expédient les roulements avec le plus grand soin pour que ces derniers soient exempts de saleté et prêts à être lubrifiés. Il n’y a vraiment pas besoin de les laver ou de retirer la protection antirouille.

Pour en savoir plus, veuillez consulter le sujet technique intitulé « Moteurs électriques - Entretien et maintenance ».

Bruit, vibrations et températures excessifs. Si vous restez vigilant à ces signes, vous profiterez longtemps de vos roulements. Des instruments de surveillance de l’état sont disponibles pour vous aider à repérer des roulements qui sont en mauvais état de fonctionnement.

Pour en savoir plus, veuillez consulter le sujet technique intitulé « Moteurs électriques - Entretien et maintenance ».