industrial equipment effectiveness

L’approche Advancing Productivity avec l’efficacité globale de l’équipement

2016-03-14

Expertise en applications industrielles

Rick Russo, Conseiller technique en produits, ExxonMobil Research and Engineering

Mesurer les performances et la productivité de l’équipement est essentiel pour toute société industrielle souhaitant conserver un avantage concurrentiel. Bien qu’il existe une grande variété de méthodes pour mesurer les résultats, l’efficacité globale de l’équipement (EGE) est l’une des mesures dominantes dans le secteur pour évaluer la productivité. Vous avez peut-être déjà vu une Astuce du centre d’assistance technique d’ExxonMobil parlant de cette mesure.

Via une discussion en deux temps, je vous parlerai de l’EGE et de sa valeur et vous montrerai comment les opérateurs peuvent améliorer l’EGE en examinant plus minutieusement leurs programmes de lubrification complets. 

L’EGE est mesurée sous la forme d’un ratio de rendement dans votre usine, par rapport à un rendement optimal. Trois facteurs clés contribuent à la mesure de l’EGE : Disponibilité x Performances x Qualité.

1.     La disponibilité représente la fréquence à laquelle une machine est disponible pour être utilisée selon son usage prévu. La disponibilité peut être affectée par les défaillances de l’équipement, les temps d’arrêt non planifiés pour l'entretien, les pénuries de matériaux et les temps de changement de machines.

Disponibilité = Temps de fonctionnement / Temps de production planifié

2.     Les performances correspondent à une mesure de la perte de vitesse. Une perte de performances peut être mesurée en comparant le nombre d’unités par heure qu’une machine particulière est censée fabriquer et la production réelle d’unités par heure.

Performances = Temps de cycle idéal / (Temps de fonctionnement/Nombre total de pièces produites)

3.     La qualité représente la quantité de déchets de matériaux produite par une machine particulière. Les matériaux rejetés, les produits n’étant pas à la hauteur des normes de qualité et tout élément devant être repris peuvent tous contribuer à la perte de qualité. 

Qualité = Bonnes pièces / Nombre total de pièces

Une seule valeur d’EGE n’est pas très utile en soi, car la valeur indique simplement que l’équipement souffre d’une perte de productivité. Et donc, comment pouvez-vous tirer profit de l’EGE pour stimuler la productivité ?

En calculant régulièrement l’EGE, vous pouvez générer une tendance, aussi bien pour une partie spécifique de l’équipement que pour l’ensemble de l’usine.

Bien entendu, les pourcentages cibles pour l’efficacité globale de l’équipement varient d’une application à l’autre, car plusieurs variables entrent en ligne de compte pour le calcul de l’efficacité globale.

En développant une tendance, l’EGE peut vous fournir un aperçu précieux dans vos opérations, ce qui vous aide à détecter l’apparition d’une usure sur une partie de l’équipement ou à mettre en avant les domaines sur lesquels des changements de personnel ont un impact négatif sur l’efficacité globale.

Lorsque vous envisagez les causes sous-jacentes d’une perte d’EGE, vous devez analyser les « six grandes pertes » d’efficacité dans le domaine de la fabrication. Elles sont les suivantes :

  1. Temps d’arrêt planifiés
  2. Pannes
  3. Arrêts mineurs
  4. Perte de vitesse
  5. Rejets de production
  6. Rejets au démarrage 

Ces sous-ensembles de disponibilité, de performances et de qualité sont les causes les plus courantes d’une baisse de l’EGE dans le domaine de la fabrication.

En catégorisant les incidents de perte d’efficacité dans ces six catégories, les opérateurs peuvent déterminer si la disponibilité de l’équipement est affectée par des défaillances de l’équipement ou par des intervalles de maintenance fréquents. De la même manière, les opérateurs peuvent déterminer si les performances sont impactées par des produits non conformes aux normes ou si les inefficacités des opérateurs provoquent une perte de vitesse.

Une fois que vous avez identifié la source de la perte de productivité, il est essentiel que vous preniez des mesures pour corriger ces pertes d’efficacité.

Malheureusement, il n’existe pas de solution unique pour corriger une perte de productivité.

Cela signifie que vous devez prendre en considération l’impact qu’un temps d’arrêt pour réparations aura sur l’approvisionnement, ainsi que le délai d’exécution requis pour commander un nouvel équipement et pour planifier des stratégies de maintenance, afin d’aider à améliorer la productivité.

Parallèlement à l’obtention de grandes améliorations d’efficacité via le calcul de l’EGE pour l’ensemble des opérations de votre usine, vous pouvez réaliser des gains d’efficacité considérables en calculant l’EGE pour des parties spécifiques de l’équipement dans l’ensemble de votre usine. En faisant cela, vous serez en mesure d’identifier l’application la moins efficace dans vos processus, c’est-à-dire l’application qui offre le plus grand potentiel d’augmentation de l’efficacité. Cette approche vous fournira un aperçu dans l’application qui a le plus besoin d’attention, lorsque vous réévaluerez votre plan de maintenance.
  • Engrenages droits industriels

    Notre objectif : Advancing Productivity (Augmenter la productivité)

    Advancing Productivity est notre engagement envers les solutions commerciales pour le développement durable à partir de produits aux performances élevées, de services de lubrification et de l’expertise industrielle pour proposer une sécurité opérationnelle, réduire l’impact sur l’environnement et améliorer la productivité.

    Pour en savoir plus
  • Ingénierie d’usine

    Étude d'entretien pour l'ingénierie des usines

    Pour aider à renforcer les programmes d'entretien préventif dans votre établissement, pensez à mettre en place un programme complet d’analyse de l’huile.

    Pour en savoir plus