Lubrification des roulements de moteur électrique

Comment choisir une graisse pour des roulements de moteur électrique ?

2016-02-22

Astuces sur les lubrifiants industriels

Chris Decker, Conseiller technique en produits pour l’Amérique, ExxonMobil Research and Engineering

Les fonctions principales d’une graisse pour roulements de moteur électrique sont les suivantes :

  • réduire le frottement et l’usure ;
  • protéger les roulements contre la corrosion ;
  • agir comme joint pour empêcher l’entrée de contaminants.

La graisse est fréquemment utilisée pour lubrifier les roulements de moteur électrique en raison de sa simplicité d’application et de ses caractéristiques uniques. Lorsque vous déterminez la graisse appropriée pour votre application, prenez en considération les éléments suivants :

Viscosité : La viscosité de l’huile doit être appropriée pour la charge et la vitesse de l’application à la température de fonctionnement. La viscosité type d’une huile minérale dans une graisse pour moteurs électriques est comprise entre 90 et 120 cSt de viscosité cinématique 40°C.

Consistance : La consistance ou la fermeté d’une graisse est indiquée dans les conditions de son grade NLGI (National Lubricating Grease Institute, Institut national pour les graisses de lubrification), qui est compris entre 000 et 6. Généralement, les graisses avec un grade NLGI 2 sont utilisées dans les applications de moteur électrique impliquant des configurations d’arbre horizontales, alors que les graisses avec un grade NLGI 3 peuvent être plus appropriées pour les moteurs supportant des configurations d’arbre verticales.

Résistance à l’oxydation : Les graisses pour moteurs électriques doivent avoir une résistance remarquable à l’oxydation. Les résultats du test ASTM (American Society for Testing Materials) sur la durée de vie de la graisse à hautes températures donnent une idée de la résistance à l’oxydation dans le cas d’un fonctionnement dans des conditions extrêmes. Choisissez une graisse ayant obtenu des résultats élevés au test ASTM D3336 de durée de vie avant oxydation ou au test DIN 51821 FE 9 sur la durée de vie des roulements à hautes températures.

Anti-usure : À moins qu’un moteur soit monté de sorte d’avoir une poussée axiale appliquée sur les roulements, il est recommandé de choisir une graisse qui ne possède pas d’additifs de pression extrême. Ces additifs peuvent raccourcir la durée de vie de la graisse et il n’est pas recommandé de les utiliser lorsqu’ils ne sont pas requis.

Point de goutte : Le point de goutte donne une idée de la température à laquelle la graisse sera fondue ou à laquelle l’huile se séparera de l’épaississant. Une graisse avec un point de goutte élevé est recommandée, étant donné les hautes températures atteintes pendant le fonctionnement des roulements de moteur électrique.

Stabilité au cisaillement : La pénétration au cône ASTM du test des graisses de lubrification mesure la consistance de la graisse après qu’elle ait été travaillée pendant 100 000 courses. Une graisse pour roulements de moteur électrique ne doit pas s’assouplir de plus de 1 à 1,5 grade NLGI pendant ce test ; si la graisse s’assouplit davantage, elle pourrait fuir des roulements de moteur électrique avec l’âge.

  • Lubrification des roulements de moteur électrique

    Guide de lubrification des roulements de moteur électrique

    Assurez un fonctionnement fluide des moteurs électriques et de vos processus en adoptant les meilleures pratiques en matière de lubrification à la graisse.

    Pour en savoir plus
  • Maintenance d’un moteur électrique avec fil de cuivre

    Entretien de moteurs électriques

    Conservez les conditions optimales de vos moteurs électriques grâce à quelques pratiques d'entretien de base faciles à effectuer.

    Pour en savoir plus