Boîte à engrenages nus d’éoliennes

Comment améliorer la sécurité dans l'entretien d’éoliennes ?

2016-02-10

Expertise en applications industrielles

Tom Schiff, responsable mondial d’assistance en ingénierie sur le terrain, ExxonMobil Fuels & Lubricants

Le Bureau of Labor Statistics (BLS) des États-Unis, une sous-division du Département du Travail des États-Unis, a récemment annoncé que les employeurs du secteur privé ont signalé plus de 3 millions d’accidents et maladies du travail en 2014, les interactions homme-machine (IHM) figurant parmi les principales causes de blessures. De plus, dans le Recensement des accidents du travail par le BLS en 2013, environ un tiers des accidents de travail mortels signalés ont résulté d’incidents impliquant des chutes, des glissades, des trébuchements et des contacts avec des objets ou l’équipement.

Vous pensez peut-être que ces risques sont inhérents à la maintenance mécanique, mais ils peuvent être bien supérieurs dans des applications qui, de par leur nature, fonctionnent dans des conditions extrêmes, comme les éoliennes.

La maintenance des éoliennes est particulièrement difficile, étant donné les espaces étroits et la hauteur impressionnante où se trouvent les boîtes à engrenages. Et donc, que peuvent faire les opérateurs pour réduire les risques de sécurité associés à la maintenance d’éoliennes ?

Les opérateurs ont deux principaux changements que les opérateurs peuvent mettre en place pour réduire le nombre d’IHM pour la maintenance d’éoliennes :

  • faire passer les opérations à un lubrifiant synthétique hautes performances pour boîtes à engrenages d’éoliennes ;
  • mettre en place un programme de routine d’analyse de l’huile pour boîtes à engrenages.

Choisir la bonne huile

Une huile synthétique hautes performances pour boîtes à engrenages peut offrir une protection durable des composants d’une boîte à engrenages contre l’usure, réduisant ainsi la nécessité d’IHM. Il n’y a pas si longtemps encore, l’huile pour boîtes à engrenages d’éoliennes présentait une durée de vie prévue de seulement 18 mois. Mais aujourd’hui, les huiles avancées pour boîtes à engrenages démontrent une durée de vie comprise entre cinq et sept ans en utilisation continue et leurs performances continuent de s’améliorer.

Récemment, ExxonMobil a présenté sa toute dernière solution pour le secteur des éoliennes :

le lubrifiant pour engrenages d’éoliennes Mobil SHC™ Gear 320 WT.* Cette nouvelle huile pour boîtes à engrenages a démontré une protection exceptionnelle contre les modes d’usure traditionnels, tels que le grippage, ainsi qu’un haut niveau de résistance contre la fatigue liée au micropitting, et ce même à des températures extrêmes et dans des conditions de fonctionnement difficiles où la corrosion peut être importante. Ces avantages aident non seulement à optimiser la durée de vie des engrenages et à allonger les intervalles de vidange de l’huile, mais ils aident également à réduire les temps d’arrêt d’une machine non planifiés pour la maintenance, minimisant ainsi les risques de sécurité associés à l’interaction employé-équipement.

Surveiller l’état de l’huile

En plus de choisir la bonne huile, il est crucial de mettre en place un programme de routine d’analyse de l’huile, afin de garantir le succès des opérations sur le long terme et de réduire l’occurrence de procédures de maintenance. En adoptant une approche proactive de la maintenance et en échantillonnant régulièrement l’huile pour boîtes à engrenages, les opérateurs peuvent identifier les problèmes de fiabilité des éoliennes et la dégradation du lubrifiant, avant qu’ils n’entraînent la défaillance de l’équipement. Cela permet d’optimiser la sécurité tout en réduisant la nécessité pour le personnel de maintenance d’interagir avec l’équipement.

De surcroît, utiliser des services qui adoptent une approche scientifique de la maintenance peut aider à allonger la durée de vie des composants au sein de l’éolienne. Par exemple, si un opérateur observe une durée de vie des roulements plus courte que prévue dans les opérations d’éoliennes, il peut collaborer avec des spécialistes afin de planifier et de mettre en place un programme de maintenance qui permettra de répondre à ses besoins spécifiques et de pallier les problèmes de fiabilité.

Comment cela peut-il aider à améliorer la sécurité ? Eh bien, optimiser la productivité et améliorer la sécurité vont de pair. En optimisant la fiabilité de l’équipement et en allongeant la durée de vie des composants, les opérateurs d’éoliennes peuvent réduire la nécessité de maintenance qui présente les risques de sécurité les plus importants pour le personnel.

  • Durabilité avec éoliennes

    Énergie éolienne

    Faites confiance aux lubrifiants synthétiques industriels Mobil SHC™ pour assurer le bon fonctionnement des éoliennes avec une efficacité optimale, pendant plusieurs années et dans des conditions exigeantes.

    Pour en savoir plus
  • Mobil SHC™ Gear 320 WT

    Le lubrifiant avancé pour engrenages d’éoliennes Mobil SHC™ Gear 320 WT est conçu pour protéger les boîtes à engrenages d’éoliennes fonctionnant dans des conditions extrêmes.

    Pour en savoir plus