Comment lubrifier des accouplements flexibles ?

2016-03-14

Expertise en applications industrielles

Par Chris Decker, Conseiller technique en produits pour l’Amérique – Graisse, ExxonMobil Fuels & Lubricants

Dans tous les secteurs, les accouplements flexibles protègent les machines contre les contraintes, l’usure et les temps d’arrêt d’une machine coûteux. Bien que généralement petits par rapport à l’équipement dont ils font partie, ces composants jouent un très grand rôle dans la fiabilité de l’équipement. Lorsque leurs sélection, installation et entretien sont effectuées de façon appropriée, ils peuvent aider à allonger considérablement la durée de vie de votre équipement.

Dans un monde idéal, les opérateurs industriels n’auraient pas besoin de se reposer sur des accouplements flexibles, car leurs machines fonctionneraient dans un alignement parfait en tout temps. Cependant, dans la réalité, il y a des chances que votre équipement glisse petit à petit dans de légers degrés de non-alignement, générant alors des contraintes supplémentaires sur les engrenages et systèmes de roulements connectés.

C’est là que les accouplements flexibles arrivent à votre rescousse.

Les principales fonctions des accouplements flexibles sont de :

  • connecter l’équipement aux extrémités de deux arbres ;
  • transmettre le couple ;
  • tenir compte d’un certain degré de non-alignement des arbres.

Une fonction secondaire des accouplements flexibles est de fournir à l’équipement connecté une certaine flexibilité de torsion et une protection contre les charges dynamiques.

Même si les accouplements flexibles acceptent un certain non-alignement, il faut souligner le fait que le personnel de l'entretien doit connaître les spécifications de non-alignement maximal établies pour un accouplement donné. Cela imposera au personnel de maintenance installant l’équipement de vérifier chacun d’entre eux, en mesurant et en ajustant le connecteur de façon appropriée afin de respecter ces spécifications. Cette opération permet de s’assurer que tout fonctionnera correctement, conformément à la conception des accouplements pendant leur utilisation. Les fabricants d’accouplements fourniront ces spécifications, ainsi que les recommandations appropriées d’accouplement, pour une application donnée.

Voici les trois types d’accouplements flexibles mécaniques qui requièrent une lubrification :

  • accouplements à dentures
  • accouplements à lames ;
  • accouplements à chaîne de rouleau.

Dans de telles applications, les opérateurs auront besoin d’un lubrifiant visqueux pour protéger ces petites pièces supportant de lourdes charges. La graisse est généralement le lubrifiant de choix pour les accouplements flexibles en raison de sa simplicité d’application et de sa capacité de maintien sur l’assemblage.

Une graisse pour accouplements formulée de façon appropriée reste exactement là où elle est requise, ce qui fait d’elle la solution idéale pour les applications qui ne peuvent pas être lubrifiées fréquemment. Pendant le fonctionnement, l’épaississant de la graisse garde l’huile de lubrification en réserve jusqu’à ce que des forces externes (mouvement, vibrations et température) déclenchent sa libération dans le système. Lorsque les accouplements tournent, les forces centrifuges au sein de l’application forcent la graisse à se diriger vers la circonférence extérieure de la cavité interne de l’accouplement, où elle s’engage entre les dentures des engrenages afin de former un film et d’éviter une usure.

Comment lubrifier des accouplements flexibles de façon appropriée ?

Ces accouplements flexibles possèdent des surfaces métalliques qui glissent et pivotent les unes contre les autres, imposant donc une lubrification afin d’éviter une usure. Les fortes charges appliquées sur les petites zones de contact obligent à utiliser une graisse contenant une huile à haute viscosité.

La graisse choisie pour ces applications doivent également être soigneusement formulées de sorte de résister aux effets de la force centrifuge. Ces forces peuvent varier considérablement parmi les accouplements, en fonction du diamètre des accouplements et des vitesses de rotation. Elles peuvent avoir un impact négatif sur les performances de la graisse.

En réalité, la plupart des graisses destinées à un usage général ne sont pas formulées pour contrecarrer les forces centrifuges observées dans les accouplements. Ces graissent contiennent souvent des épaississants ayant une densité supérieure à celle de l’huile qui, s’ils sont soumis aux forces dans un accouplement en rotation, se séparent de l’huile et s’accumulent dans la zone d’engrènement des dentures. Cela force l’huile de lubrification à se diriger vers le centre de l’accouplement, où elle ne sert à rien. Étant donné que l’épaississant n’est pas lubrifiant, cette situation entraîne l’usure et la défaillance des accouplements.

Par conséquent, il est prudent de choisir une graisse pour accouplements destinée à être utilisée dans le fonctionnement des accouplements. Les graisses pour accouplements sont généralement accompagnées d’instructions concernant les conditions de fonctionnement appropriées dans lesquelles elles doivent être utilisées.

Pour protéger les accouplements contre l’usure, il est important que les opérateurs :

  1. sélectionnent le lubrifiant à la graisse approprié indiqué pour le type, la vitesse et la taille de l’accouplement ;
  2. installent l’accouplement correctement choisi en respectant les tolérances admissibles pour le non-alignement, le couple de pointe et les conditions de couple continu ;
  3. inspectent fréquemment la machine à la recherche de signes de fuite au niveau des joints de lubrifiant, des bouchons de remplissage et des brides, de boulons manquants ou desserrés et de vibrations, en réalignant régulièrement la machine ;
  4. déterminent la juste quantité de lubrification et les bonnes fréquences d’inspection de la machine.

Enfin, lorsqu’ils lubrifient de nouveau un accouplement, les opérateurs doivent régulièrement démonter complètement l’accouplement pour effectuer une inspection visuelle et un nettoyage approfondi.

Pour réinstaller des accouplements à lames et à chaîne :

  • Enveloppez à la main les moyeux de graisse en forçant le passage de la graisse entre tous les montants des lames (accouplements à lames) et tous les maillons de la chaîne (accouplements à chaîne).
  • Pour les accouplements à lames, installez maintenant les lames dans les montants graissés.
  • Installez tous les joints et les caches.

Pour réinstaller des accouplements à engrenages :

  • Enveloppez à la main toutes les dentures des manchons avec de la graisse.
  • Enduisez légèrement les joints de graisse avant de les réinstaller.
  • Retirez tous les bouchons de graisse et remplissez l’assemblage jusqu’à ce que l’accouplement soit plein à 75 % avec la graisse recommandée pour la vitesse de l’application.
  • Assurez-vous de réinsérer tous les bouchons de graisse.

Remarque : Le démontage permet de retirer les polluants, les divers contaminants ainsi que les quantités de graisses trop anciennes. Une relubrification sans démontage préalable peut entraîner une usure prématurée de l’accouplement.


  • Accouplement à lames

    Graisse pour accouplements flexibles

    Une bonne lubrification des accouplements flexibles peut aider à réduire le temps d’arrêt d'une machine de l’équipement et les coûts d'entretien.

    Pour en savoir plus
  • graisse violette pour roulements

    Graisses industrielles Mobil™

    Choisir la bonne graisse industrielle est la première étape pour protéger votre équipement, atteindre de longs intervalles de lubrification et avoir des opérations sans heurts.

    Pour en savoir plus